Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

342 rue des pyrénées

Publié le par drink 75

Au dernier étage de l'immeuble assez moche qui se trouve au 342 rue des pyrénées, un peu en retrait de la rue, au dernier étage donc, une femme laisse courir un couteau sur la paume de sa main, comme pour souffrir et se donner l'impression d'exister. Au premier étage de l'immeuble du 342 rue des pyrénées, un homme lit un livre de joey goebbel qui a pour titre blue gene, le livre est posé sur la table de son petit deux pièces, il y a un verre de vin rouge posé aussi sur la table, il se dit que c'est un grand écrivain, il se souvient comme il adorait le précèdent livre de goebbel, torturez l'artiste. Une petite fille pleure au troisième étage du 342 rue des pyrénées, elle ne sait pas trop pourquoi, peut-être qu'elle est fatiguée, peut-être qu'elle est triste d'être toute seule a la maison, peut-être qu'elle voudrait sa mère a la maison, peut-être qu'elle voudrait son père a la maison. Au rez-de-chaussée de l'immeuble du 342 rue des pyrénées, un homme passe la serpillère dans l'entrée, il est payé pour ça, il ne cherche pas a comprendre pourquoi il est ici a faire le ménage alors que dans son pays il était dentiste, mais il se dit qu'il est plus heureux ici, même s'il souffre de l'exil, il aime a penser que sa vie n'est pas une ligne qui ne dévie jamais, parfois il est triste, parfois pas. Une vieille femme prend ses pilules dans un appartement du 342 rue des pyrénées, elle ne sait pas si elle sera toujours en vie a la fin de l'année, elle se rend bien compte que le cancer la ronge, elle ne sait pas si elle veut s'accrocher a la vie, elle ne croit pas qu'elle en ait tellement envie. Un homme verse le vin blanc dans le verre a pied pour noyer la liqueur de pêche, il enquille les kirs dans un petit studio au troisième étage du 342 rue des pyrénées, il aimerait que le jour ne commence jamais, ne finisse jamais, il aimerait que sa vie ne soit plus la même, il aurait aimé que tout cela ne commence jamais, comme si toute sa vie n'avait été qu'un rêve, comme si toute sa vie ne pouvait plus être un rêve. Un homme boit des kirs pour oublier ce qu'il n'est pas, un homme boit des kirs.

Commenter cet article