Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

331 rue des pyrénées

Publié le par drink 75

Le 331 c'est la cantine des Pyrénées, avant qu'elle se fasse murer et que les gens qui tenaient le lieu rouvrent un peu plus loin vers la place krasucki, un peu en-dessous rue de la mare, une autre cantine des pyrénées. Quand les flics ont décidés de virer les gens qui squattaient la cantine, ils ont carrément muré l'endroit. Aujourd’hui c'est encore le cas, cela fait peut-être un an, peut-être moins, peut-être plus, le temps passe si vite ma bonne dame. Maintenant il n'y a plus rien, hormis un café muré. Avant la cantine, c'était aussi un café, ce genre de rade toujours un peu vide, ou un type un peu âgé semble attendre le client derrière son comptoir. Et puis quand le gars est parti, le café a fermé et il n'y avait plus rien. Les gens de la cantine ont squattés l'endroit, je crois que c'est eux qui avant squattaient un rade vers la place gambetta, dans la rue des pyrénées déjà. On pouvait y manger le midi a la cantine des pyrénées, je crois que c'était 5 euros, les gens de rue 89 qui se trouvaient juste en face a l'angle de la rue de l'est venaient y manger parfois. Il y avait des aides administratives pour les gens ayant du mal a remplir des papiers, il y avait aussi un ciné-club le dimanche soir. Je n'ai jamais franchi les portes de la cantine des pyrénées. Je les ai croisé plus tard, quand ils ont voulu reprendre un lieu dans la rue piat. Je suis trop sauvage pour le collectif. C'est sans doute pour cela que j'écris. Il y a plus d'un an qu'un matin en sortant de chez moi, j'ai vu des cars de crs garé tout le long de la rue, a partir de l'angle de la rue de l'ermitage. Je partais bosser et j'ai compris que c'était fini. Depuis il ne s'est rien passé, depuis que c'est muré, le propriétaire attends sans doute qu'on lui propose un bon prix pour vendre. Les commerces n'arrêtent pas de changer dans le quartier, avec cette gentrification propice aux quartiers populaire. Un jour un truc va ouvrir en quelques jours. Peut-être encore une cave a vin, ou un bar lounge, un bar a chichas, enfin les trucs a la mode qui ouvrent dans le quartier. Parfois je passe devant la cantine des pyrénées qui s'appelait le bar des amis dans une autre vie et je vérifie qu'il est toujours muré. Je regarde les pavés qui montent jusqu'au plafond.

Commenter cet article