Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

332 rue des pyrénées

Publié le par drink 75

Un homme est assis a son bureau au cinquième étage du 332 rue des pyrénées, il rédige une lettre. Il écrit a son enfant qu'elle ne doit pas lui en vouloir, qu'il était bien trop vieux lorsqu'elle est née, qu'il aurait aimé vivre un peu plus vieux pour l'aider, même si on ne sait jamais si ce qu'on pourra faire pour son ou ses enfants peut vraiment les aider. L'homme voudrait dire a sa fille qu'il pensait vivre plus vieux, que même s'il avait 50 ans quand elle est née, il croyait qu'il vivrait jusqu’à 70 ans et qu'il pourrait la voir grandir. Il voudrait s'excuser non pas d’être malade, non pas parce qu'il va mourir mais juste parce qu'il l'abandonne. Elle n'aura pas dix ans quand il va mourir car ce n'est qu'une question de mois maintenant, peut-être de semaine, il sait bien en tout cas qu'il sera mort avant qu'elle ait dix ans. Sa mère la désirait tellement, sa mère est jeune elle sera la encore longtemps pour elle, voila ce que voudrait écrire l'homme qui vit au 332 rue des pyrénées, lui aussi était si heureux de la voir naître, son seul enfant, même s'il avait 50 ans, même si peu de temps après la mère de l'enfant l'avait quitté, il était heureux, si heureux de voir cette enfant entrer dans sa vie. Il aimerait lui écrire, lui transmettre cette amour qu'il a pour elle, afin qu'elle ressente tout l'amour qu'il a pour elle même une fois qu'il sera mort. L'homme assis a son bureau ne trouve pas les mots, ne peut absolument pas les aligner, il ne veut pas être larmoyant, il voudrait juste dire a son enfant tout l'amour qu'il a pour elle. Mais l'homme ne se trouve pas a la hauteur, alors il regarde par la fenêtre les gens qui y flânent et il aimerait voir sa fille marcher dans la rue, il aimerait tellement voir sa fille qui marche dans la rue des pyrénées.

Commenter cet article