Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

318 rue des pyrénées

Publié le par drink 75

Dans un appartement du 318 rue des pyrénées, un homme regarde par la fenêtre le bruissement de la rue. En face il y a un panneau publicitaire qui vante les bienfaits d'une boisson pour sportif. L'ami chez qui il se trouve revient dans la salle a manger avec une bouteille et deux verres. L'homme qui bientôt va devenir aveugle, l'homme qui bientôt ne va plus voir, se demande s'il doit dire a cet ami ce qui lui arrive. Il est fatigué de voir les visages des gens auxquels il annonce la nouvelle et il sait bien que ça ne sert rien. Au fond il se rends compte a quel point sa vie aura été un voyage de solitude, il doit arrêter de partager ses peines, de se morfondre, de se plaindre de son sort, il doit accepter tout ce qui lui arrive. Vieillir veut sans doute dire être de plus en plus seul, vieillir veut sans doute dire être de plus en plus mal, vieillir n'est pas le plus heureux des voyages, vieillir est un état. Il faut l'accepter. Il comprends que jusqu'ici il était en colère, il partageait sa souffrance de perdre la vue car il attendait que les autres partagent sa souffrance. L'homme se retourne vers son ami qui est en train de préparer les kirs. Il entend le murmure de la rue des pyrénées, il ne va rien dire, il regarde son ami que bientôt il pourra tout juste deviner, il regarde son ami que bientôt il ne verra plus. Il ne va rien dire. Il est seul. Ce n'est pas triste, c'est ainsi, il est seul pour affronter la vie. Tout seul pour affronter sa vie.

Commenter cet article