Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

299

Publié le par drink 75

Le 299 rue des pyrénées. Du côté des numéros impairs c'est la première adresse après le croisement de la rue de ménilmontant. Une femme descend les marches entre le troisième et le second étage, une femme se demande combien de temps elle va supporter que son mari la frappe, une femme voudrait s'enfuir mais elle se dit qu'il va devenir responsable un jour, elle est sûre qu'un jour il deviendra raisonnable. Et puis sa fille qui a 12 ans, elle est a un âge difficile ou l'on a besoin d'un père. Elle sera morte dans quelques mois sous les coups de son mari. Au rez-de-chaussée, elle croise cet homme un peu effacé, ils se disent bonjour. L'homme travaille pour la ville de paris, il passe inaperçu a son travail, il n'a pas réellement d'amis, il a toujours vécu ici, avec ses parents, puis seul quand ceux-ci sont morts l'un après l'autre. L'homme ramasse son courrier dans sa boîte aux lettres, une seule lettre, une facture de téléphone, il ne reçoit jamais autre chose que des factures ou des courriers administratifs. Il monte les escaliers, il habite au quatrième étage et il n'y a pas d'ascenseur. Au troisième il passe devant la porte de la vieille dame que connaissait bien sa mère, elle est encore en forme pour son âge, même si elle se fait aider pour monter ses courses, elle a un peu plus de 80 ans. Elle a une fille qui vit pas très loin, un peu plus a l'ouest dans le dix-huitième. Vers jules joffrin. La vieille femme se demande combien de temps encore elle pourra vivre seule, et elle aimerait ne pas connaître la déchéance, la maison de retraite, et une fin de vie ou son sort ne lui appartiendrait plus. Il va falloir qu'elle règle cela, pour partir dans de bonnes conditions. On frappe a sa porte. C'est la jeune voisine qui toque, celle qui parfois l'aide a monter ses courses. Elle vient pour lui demander de lui prêter son aspirateur. Celui de la jeune fille qui habite aussi au troisième étage de l'immeuble du 299 rue des pyrénées vient de tomber en panne. La jeune fille veut faire le ménage chez elle, ce soir sa nouvelle copine vient chez elle pour la première fois. Elle rit en toquant a la porte de la vieille femme en imaginant lui dire je viens chercher votre aspirateur parce que je suis lesbienne et j'aime que mon appartement soit propre quand je reçois une fille pour baiser. Un type descend du cinquième et dernier étage et passe derrière elle au moment ou la vieille femme ouvre la porte en souriant. L'homme est pressé. Il est juste venu acheter un peu d'herbe a un copain a lui. Il doit aller travailler. En sortant de l'immeuble, l'homme s'efface en ouvrant la porte du dehors pour laisser entrer une jeune fille de 12 ans. Elle rentre de l'école, doit faire ses devoirs. Elle se demande combien de temps encore il va falloir payer a l'école pour qu'on lui fiche la paix, elle se fait racketter il n'y a pas d'autres mots. Elle a envie de pleurer, très envie. Mais elle n'ose pas. Elle n'ose pas non plus en parler. Son père frappe déjà sa mère, elle ne veut pas que celle-ci souffre encore plus a cause d'elle. Son père lui fait peur. Son père lui fait un peu peur.

Commenter cet article